Où l'on n'écrira pas aujourd'hui.

Publié le par Q1

Je ne peux pas décemment raconter mon ressenti lors de la journée d'aujourd'hui (rappellons que j'assistais à l'enterrement de ma grand-tante) à un écran impersonnel.
Pas envie d'en parler au monde, juste de me confier à certain(e)s.

Cela dit, que personne ne s'inquiète : je vais bien.

A demain.

Publié dans L'Après Helsinki

Commenter cet article